Découvrez le vélo urbain à sur le rocher de Monaco

Article publié le 9 juillet 2017 par rubrique News et 1960 visites

Quand on pense à la principauté de Monaco, on pense d’abord à un monde où règne en majeure partie le luxe, mais il y a aussi le vélo.

Ainsi, on imagine plus facilement les monégasques se déplacer dans des voitures luxueuses, des limousines, des Ferrari, des Porsche, des Lamborghini, qu’à vélo. Pourtant, ce moyen de transport à deux roues trouve aussi sa place dans cet environnement urbain de 2 kilomètres carré, car il permet bien souvent de se rendre d’un point à l’autre de la ville plus rapidement qu’en voiture, en raison des nombreux embouteillages. Ainsi, pour aller assister à un match de football de l’ASM au Stade Louis-II ou pour aller suivre une partie de poker du PokerStars Championship dans les casinos de Monte-Carlo, le vélo a bien des avantages.

La ville a ainsi développé en 2013 le nombre de stations de vélos en libre-service, comme il en fleurit un peu partout dans toutes les villes de France et du monde. Mais la différence c’est qu’à Monaco, la compagnie des transports de la ville a choisi d’opter pour un angle écologique et pratique : c’est la raison pour laquelle tous les vélos sont électriques. Les 7 vitesses passent de l’une à l’autre grâce à un système de transmission à cadran. Le vélo est aussi équipé de trois modes d’assistance en fonction du niveau du cycliste et du degré de la pente, et même d’un turbo !

Il fallait donc s’y attendre, les vélos à Monaco sont à la pointe de la technologie, avec leur écran intégré indiquant l’état de charge de la batterie, le kilométrage et la vitesse, permettant également d’allumer ou d’éteindre ses feux. De manière plus classique, le vélo est aussi équipé d’un panier à l’avant, d’une sonnette et d’un porte-bagages sur la roue arrière. Depuis la mise en place de ce système également à vocation écologique, les vélos dans les rues de Monaco ne sont donc plus une exception et la popularité du programme continue de progresser. En effet, il n’en coûte qu’une somme modeste de 15 euros tous les trimestres, pour un usage libre, à condition de ne pas utiliser plus de deux heures d’affilée le même vélo.

Pour dire à quel point le vélo à sa place à Monaco, il y est même organisé chaque année un salon uniquement dédié aux deux-roues sans moteur. Le salon du vélo à Monaco s’intitule le LikeBike Monte-Carlo et traite bien évidemment des vélos haut de gamme, comme en atteste sa devise « The most glamorous bicycle show on Earth », à savoir « Le plus glamour des salons du vélo au monde ». En effet, celui-ci est présenté en anglais. Le but de cette exposition est bien sûr de montrer aux curieux visiteurs les dernières innovations dans le monde cycliste, que ce soit en termes technologiques, de connectivité ou de mode, le tout agrémenté de quelques spectacles et démonstrations dans la pure tradition du Festival du Cirque de Monte-Carlo. Contre toute attente, le vélo urbain a donc bien sa place dans la capitale du luxe. La principauté dispose même d’un club cycliste professionnel, créé en 1952, l’Union Cycliste de Monaco. Si vous passez dans la région monégasque, pensez donc à promener votre vélo jusqu’à la cité du Prince, un lieu emblématique de la capitale. Le luxe à portée de guidon, donc.

Tags : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Directeur artistique dans le monde du digital, je conçois et développe des sites liés à mes passions que sont le vélo avec http://le-velo-urbain.com et http://fixie-singlespeed.com, mais aussi les sports nautiques avec http://sup-passion.com. J'écris et publie presque tous les jours des articles afin d'offrir aux internautes un maximum d'informations sur ces sujets.

UA-50303472-1