le-velo-urbain_1200x150
Accueil / Vélos urbains / Vélos électriques / Angell va développer les vélos électriques du groupe BMW
Angell va développer les vélos électriques du groupe BMW
News Vélos électriques

Angell va développer les vélos électriques du groupe BMW

La marque Mini du groupe BMW a fait appel à l'entreprise française Angell pour fabriquer sa future gamme de vélo électrique.
YouTube Le Vélo Urbain

Les constructeurs automobiles vers le vélo électrique

Le marché du vélo électrique attire de plus en plus de d’entreprises et de constructeurs. En effet, sa croissance ne cesse de croître et en Europe, plus de 5 millions d’unités ont été vendus en 2021. En France un vélo sur quatre qui trouve preneur est un VAE. Ces chiffres en hausse chaque année ont attiré l’œil des plus grosses boîtes comme le groupe BMW. Le géant allemand de l’industrie automobile va développer sa propre marque de vélos électriques.

Angell va développer les vélos électriques du groupe BMW

Une entreprise française pour des VAE Mini

Pour ce faire, le groupe a fait appel à une start up française du nom d’Angell Cruiser qui a remporté l’appel d’offres pour concevoir cette nouvelle gamme. Plus précisément, c’est le constructeur Mini, qui appartient à BMW, qui a signé un partenariat de 5 ans avec Angell. La marque britannique va collaborer avec la start up française pour lancer cette gamme inédite à partir de l’hiver 2023-2024. En plus, Mini doit lancer deux nouveaux modèles de voitures électriques en 2023. La marque prévoit également d’être 100 % électrique à partir de 2030. Le développement de la gamme de vélo électrique est donc un pas de plus vers la transition écologique de la marque.

Angell va développer les vélos électriques du groupe BMW

Un vélo élecgtrique Mini made in France

Les futurs vélos électriques seront assemblés sur le site de la commune d’Is-Sur-Tille située dans le département de la Côte-d’Or (21). En effet, le groupe Seb est le partenaire industriel d’Angell depuis 2020. C’est ce complexe du groupe qui a été choisi pour la fabrication des VAE Mini. Près de Dijon, le site emploie 160 personnes qui travaillent sur le développement des vélos électriques. Les modèles seront imaginés par l’entrepreneur français Marc Simoncini. On se dirige plutôt vers un lancement haut de gamme avec des vélos connectés et légers (13,9 kg) vendus au prix moyen de 3 000 euros.

Angell va développer les vélos électriques du groupe BMW

Angell Cruiser développe des vélos électriques rapides, légers et connectés. Avec cette collaboration, Angell espère doubler ses ventes en 2023. Pour l’instant, le prix de la future gamme Mini n’a pas été précisé. Les vélos électriques de la marque française sont proposés aux alentours des 3 000 euros. À l’avenir, la start up n’écarte pas l’idée de la fabrication d’un vélo pliant qui rentrerait dans le coffre d’une Mini…

Ajouter un commentaire

Ciquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

santafixie

Notre page Facebook