Beasty Bike
Vous êtes ici : Accueil » Equipements et accessoires » Pièces vélos » L’antivol SkunkLock attaque le voleur avec du spray
Pièces vélos

L’antivol SkunkLock attaque le voleur avec du spray

Daniel Idzkowski et Yves Perrenoud ont créé SkunkLock, un antivol en forme d’U qui libère dans le visage un gaz toxique situé dans l’antivol en carbone et en métal.

Le gaz est relâché lorsque le voleur a scié 30 % du cadenas de votre vélo urbain. Avant toute chose, n’ayez pas peur, la substance gazeuse utilisée dans le SkunkLock n’est pas toxique. Elle est destiné à effrayer le voleur lorsque celui-ci essaye de le couper. L’effet est de rendre la respiration difficile et de donner envie de vomir !

« À soixante centimètres, c’est vraiment pénible. Ça induit des vomissements chez 99 % des gens. À 1,5 mètre, c’est très fort et la réaction initiale est de vouloir s’éloigner. À trois mètres, ça se détecte aussi et c’est très désagréable », explique au GuardianDaniel Idzkowski.

SkunkLock ca été réalisé en collaboration avec l’ingénieur suisse et amoureux des vélos, Mr Perrenoud. SkunkLock est actuellement dans une campagne de crowdfunding sur IndieGogo.

L’antivol SkunkLock attaque le voleur avec du spray

L’antivol SkunkLock attaque le voleur avec du spray

Vola Vélo

Notre page Facebook