santafixie
Accueil / News / Du vélo urbain au vélo de course
Du vélo urbain au vélo de course
News

Du vélo urbain au vélo de course

Comment passe-t-on d'une pratique urbaine du vélo comme le vélo taf à une pratique plus sportive en vélo de course ?
YouTube Le Vélo Urbain

Ah , le vélo de course ! Le cyclisme est un sport rassemblant différentes catégories et naturellement, un grand nombre d’adeptes de tous types. Ces derniers sont d’ailleurs de grands fans de leurs disciplines respectives, quelles qu’elles soient, et n’hésitent pas à suivre les exploits des meilleurs athlètes mondiaux ou même parfois, de tenter des paris sportifs sur les plus grandes compétitions avec Bet365.

C’est d’ailleurs en regardant et en suivant les exploits de coureurs comme Mathieu Van Der Poel, Pauline Ferrand-Prévot ou encore Julian Alaphilippe que de nombreux utilisateurs de vélo ont l’envie de franchir un palier et de réellement commencer ce sport, autrement que durant leurs trajets en direction de leur travail ou de simples sorties de quelques kilomètres.

En ce qui concerne précisément le passage au vélo de course, notamment lorsque l’on est habitué à un vélo traditionnel ou un fixie pour ses trajets quotidiens, tout n’est pas aussi simple que ce que l’on peut penser. Pour preuve, l’équipement change et divers ajustements sont à prévoir. Passer d’un vélo simple à un vélo de course est un changement important et vous fait définitivement passer dans la case des sportifs cyclistes et non plus des simples utilisateurs de vélo !

Nous vous prodiguons en ce sens, divers conseils et choses sur lesquelles accorder de l’importance si vous aussi, vous souhaitez sauter le pas et devenir un véritable cycliste sur route. Nous ne vous garantissons pas les succès d’un coureur comme Julian Alaphilippe ou Primoz Roglic mais bel et bien de prendre du plaisir dans votre nouvelle pratique…

Vigilance avec les pédales automatiques

Elles sont arrivées dans les années 80 chez les professionnels et ont définitivement changé la donne en matière de sécurité et également, de performance. En 1985, Bernard Hinault a révolutionné le cyclisme en utilisant pour le gain du Tour de France, le premier modèle de pédales automatiques de la marque nivernaise Look, changeant à jamais l’idée générale de cet équipement.

Depuis, chaque cycliste amateur ou professionnel utilise ce genre de pédales dites “automatiques” et Look reste d’ailleurs le leader dans le microcosme de la petite reine. Vous comprendrez rapidement le confort qu’elles apportent sous votre pied, vous permettant de vous lever en “danseuse” et de pédaler sans la moindre perte. Toutefois, ces pédales requièrent de nombreuses habitudes et un léger entraînement pour les apprivoiser. Nous vous conseillons de tester le système et le principe à de nombreuses reprises avant de parcourir vos premiers kilomètres, notamment dans l’herbe ou tenu à quelque chose.

Il est fort probable que vous tombiez au premier stop ou feu rouge en oubliant de les “déclipser” mais ne vous inquiétez pas, vous ne serez ni le premier, ni le dernier !

Du vélo urbain au vélo de course

Le style mais pas que !

Dans le monde du cyclisme, le style a son importance et a parfois la chance de se mêler à des consignes de sécurité évidentes. La route reste un danger et une mauvaise rencontre ou une chute peuvent malheureusement intervenir dans la vie de tout cycliste, amateur ou professionnel. Si l’épilation des jambes reste une éthique globale et uniquement pour les professionnels profitant de massages quotidiens, un grand nombre de cyclistes la pratiquent également pour le style apporté et l’appartenance même au grand groupe de cyclistes.

Concernant les lunettes, il est une autre habitude que de glisser absolument les branches au-dessus des lanières du casque. Probablement car l’esthétique est bien meilleure de cette manière mais avant tout car cela est plus sécurisant. En cas de chute, les lunettes ne peuvent se bloquer sous le casque et mettre en danger votre visage.

Il va sans dire que le port d’un casque adapté est, lui, obligatoire ! Bien que la loi ne dispose en rien d’une telle obligation, il est évident que rouler avec un casque apporte une sécurité essentielle à tous les cyclistes. Que vous sortiez sur 5 kilomètres ou 200, ne vous en passez jamais.

Rendez-vous sur la route

Au fil de vos sorties, vous prendrez de l’expérience et deviendrez un véritable cycliste sur route. Les premières sorties en groupe devraient vous apprendre à tenir une roue et rouler à plusieurs. De plus, vos camarades d’entraînement habitués auront sûrement de bons conseils à vous prodiguer qu’il sera toujours intéressant de suivre.

Raphaële Lemieux triomphe à Brooklyn sur la course de pignon fixe

Ajouter un commentaire

Ciquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shapeheart
santa fixie 300x250 soldes 2021

Notre page Facebook