Accueil / Vélos urbains / Le Halfbike, vélo urbain à trois roues
Vélos urbains Vidéos

Le Halfbike, vélo urbain à trois roues

Halfbike un vélo nouveau urbain pas comme les autres, le Halfbike réinvente la manière de pédaler et de se déplacer en ville mais debout.

C’est une start-up basée en Bulgarie qui a été à l’initiative du projet avec Martin Angelov et Mihail Klenov. Comme beaucoup de ces projets, celui-ci a vu le jour sur la plateforme de crowdfunding Kickstarter. Le Halfbike présente de nombreux avantages comme son poids de 8,2 kg. Il se veut compact, léger, pliable et surtout une autre manière de rouler sur trois roues et sans siège. En effet, c’est un vélo urbain monovitesse sur lequel on pédale debout et qui offre une autre manière de pédaler en faisant fonctionner d’avantage le poids de son corps. Le résultat est une expérience complètement nouvelle !

Sport unique

La position fixe du corps permet une meilleure respiration et un très bon entraînement cardio. Halfbike entraîne l’équilibre et les réflexes d’une manière très intuitive – le résultat est une séance d’entraînement avec un effet sur le corps entier.

Ultra compact

Halfbike peut vous suivre partout, il est léger, compact et pliable. Il s’intègre dans les plus petites valises et casiers, et en outre vous pouvez facilement le prendre avec vous dans le transport urbain.

Le Halfbike est disponible à la vente au prix de 599 euros avec de nombreuses couleurs et tailles. Plus d’informations sur le site halfbikes.com

Le Halfbike, un vélo urbain à trois roues qui se pilote debout
Le Halfbike, un vélo urbain à trois roues qui se pilote debout
Le Halfbike, un vélo urbain à trois roues qui se pilote debout
Le Halfbike, un vélo urbain à trois roues qui se pilote debout
Vélo urbain à trois roues
Vélo urbain à trois roues qui se pilote debout

5 Commentaires

Ciquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • 2 remarques/questions :
    – je vois que le principe du pédalier est inversé… : la chaîne “pousse” sur le pignon de la roue avant; au contraire du fonctionnement d’un vélo.. Ceci n’entraîne-t-il pas une fragilité de la poussée (et donc un risque accru de déraillement, par ce travail qui est demandé à la chaîne) ?
    – le pédalier est-il conçu de telle manière que les « points morts » du pédalage classique sont évités (et donc absents) du mouvement ?
    Merci.

    • La chaine ne pousse pas, mais tire comme sur un vélo normal (elle tire sur le brin du bas au lieu de tirer sur le brin du haut), l’ensemble a pivoté de 180º

  • bonjour j ais un halfbike depuis un an et je n’est jamais dérailler pour se que est des “point morts ” jne sait pas de quoi vous parlez 🙂

Notre page Facebook