Accueil / Tests matos / Test du vélo électrique Engwe E26
Nos vidéos YouTube Tests matos Vélos électriques

Test du vélo électrique Engwe E26

Test, review et présentation du vélo électrique ou eBike de type fat bike & speed bike, le Engwe E26.
YouTube Le Vélo Urbain

Le Engwe M26 c’est un fat bike / speed bike boosté aux amphétamines. Il a deux amortisseurs, un moteur de 250 watts et une autonomie annoncée de 140 km. Quand tu achètes le vélo, tu le reçois dans un grand carton. A l’intérieur, tu as tous les accessoires qui vont bien. Mais il te faut monter quelques composants. Je te rassure ce n’est pas très compliqué, cela se fait en 30 minutes max. En plus, tu as une notice en anglais.


Avant d’aller tester le vélo, il faut bien évidemment charger la batterie lithium-ion de 48 V, 16 Ah et de 768 Wh. Pour cela, tu dois la connecter au chargeur non ventilé de 54 Volts et 3 Ampères. Soit tu le fais directement sur le vélo en enlevant le capuchon en caoutchouc et en pluggant. Soit tu enlèves la batterie à l’aide de la clé, rien de plus simple. Dis-toi qu’il te faudra entre 6 heures pour une charge complète de la batterie. Si jamais tu veux voir ton niveau de batterie, tu as un petit bouton dessus. Pour allumer le vélo, tu appuies sur le bouton en dessous du contrôleur et c’est parti.


Test du vélo électrique Engwe E26

Engwe E26

Marque : Engwe
Modèle : E26
Type : Vélo électrique
Puissance : 250 watts
Autonomie : 50 km
Profite d’un code de réduction de 50 euros sur le Engwe E26 avec le code ► Urbain100

1 399,00 €



Confort du vélo

Alors là, c’est difficile de faire mieux. Tu as pour commencer une fourche à l’avant de 75 mm de débattement avec molette de dureté on/off. Et sous la selle, tu as une suspension avec 6 cm de débattement. Ensuite, tu as de gros pneus Chao-Yang en caoutchouc et en carbone, increvables de 26 pouces par 4 de type fat bike. Par contre, ils n’ont pas de bande réfléchissante, c’est dommage, cela devrait être obligatoire pour être mieux vu la nuit. Et on a une selle Engwe bien large et rembourrée. Du coup, niveau confort, il n’y a rien à redire, on est super bien installé. Et comme on a de gros pneus, on peut vraiment aller partout avec, sur le bitume, les chemins, les graviers, et même en forêt.

Test du vélo électrique Engwe E26

Niveau position de conduite

Tu as une position relativement droite, légèrement penchée que tu peux ajuster grâce à la potence réglable. Les poignées sont classiques mais ergonomiques. Donc je suis vraiment bien installé pour piloter ce vélo. Le vélo freine vraiment bien et c’est grâce aux freins à disque hydrauliques avant et arrière qui sont associés à des disques de 180 mm.

Test du vélo électrique Engwe E26

Poids du vélo et moteur

Il pèse un peu plus de 34 kilos, autant te dire qu’il fait son poids. Il n’est donc pas du tout fait pour être porté. En plus, tu n’as pas de poignée de portage en bas du cadre. Cela doit être plus facile avec le modèle Hight Step sachant que là, c’est le Step Thru.

Test du vélo électrique Engwe E26

Le moteur fait 70 nm de couple et 250 watts homologués en France, mais qui en réalité peut produire 750 watts. Autant te dire que ça dépote et il est très bien intégré dans le cadre. Ce n’est donc pas un moteur central. C’est ce qui fait aussi que c’est moins cher. Il est associé à la transmission Shimano Tourney 7 vitesses. Et donc, pas de courroie, on a une bonne vieille chaîne classique. Il te propulse jusqu’à 25/28 km/h pour suivre la réglementation française des vélos électriques. Mais une fois débridé, il est annoncé pouvant aller jusqu’à 50 km/h. Il est donc possible de rouler à cette vitesse, mais dans d’autres pays autres que la France en mode SpeedBike et SpeedElec.

Test du vélo électrique Engwe E26

Poste de pilotage et du display.

Pour commencer, la potence est réglable en hauteur et ça, c’est top, car ce n’est pas toujours le cas. On a pour commencer les poignées qu’on a vu tout à l’heure ainsi que les leviers de freins hydrauliques. À droite, on a les manettes de dérailleur Shimano 7 vitesses. À droite, tu as aussi une poignée d’accélération qui fait que comme sur un cyclomoteur, tu peux rouler sans pédaler. Normalement, tu as le droit de l’utiliser même si d’origine, la manette est bridée à 6km/h ce qui en fait une aide au démarrage.

À gauche, on a la sonnette qui pour une fois n’est pas électronique et qui en plus a un super look en plus de faire un joli son. Ensuite, on a le contrôleur qui permet d’allumer le vélo, changer tes 5 niveaux d’assistance, allumer ou éteindre les phares et voir les options de kilométrage. Il est associé à un écran display en couleur qui lui permet de voir ta vitesse, ton niveau de batterie, ton niveau d’assistance, ton kilométrage, la puissance moteur que tu utilises et quelques autres informations.

Test du vélo électrique Engwe E26

Niveau autonomie

Il est vendu pour faire 80 km, mais c’est en roulant en mode 1. Au final, si tu utilises l’assistance à bloc, tu vas plus faire dans les 45/50 km. Même si le moteur est puissant, c’est normal, car le vélo n’est vraiment pas léger. Le look du cadre est vraiment top pour un vélo électrique. Il a un look de VTT tout en étant urbain. Sur celui-ci, tu as des inserts pour y fixer un antivol ou un porte-gourde. Et d’autres insert à l’avant pour mettre un porte-bagage. Et tu as un énorme porte bagage arrière qui supporte jusqu’à 25 kilos et sur lequel tu peux fixer tes sacoches. À l’avant, tu as un très beau phare Led connecté à la batterie. Et tu as un phare à l’arrière qui, quand tu freines, fait aussi action de feu stop. Ça franchement, c’est vraiment bien.

Test du vélo électrique Engwe E26

Quelques caractéristiques supplémentaires

Le vélo est actuellement disponible en noir, bleu ou en jaune. Le cadre est en alliage 6061 comme la majorité de ces vélos. Il conviendra pour une personne entre 1m70 et 1m95 pour une charge max de 140 kilos. Et il existe en deux modèles, avec ou sans barre en haut. L’Engwe E26 est vendu à l’heure où je te parle 1 279 euros.

Test du vélo électrique Engwe E26

Les plus et les moins de ce vélo

Son look avec ses différentes couleurs festives. Le fait que malgré sa taille c’est un vélo relativement maniable. Le fait que ce soit un vélo on va dire tout suspendu. Les câbles sont bien intégrés. C’est dommage de ne pas avoir des soudures lissées. Mais sinon je ne sais pas trop quoi dire, peut-être un chargeur plus rapide !

Test du vélo électrique Engwe E26

En conclusion

Ce fat bike / speed bike ou scrambler est vraiment un vélo électrique incroyable. Il est massif et sincèrement, tu ne passes pas inaperçu avec et encore plus en jaune. C’est sûrement pour moi actuellement le meilleur Engwe que j’ai testé. J’ai pris pas mal de plaisir avec et j’avoue qu’en plus d’être un vélo urbain, c’est aussi pour moi un super vélo pour aller se balader en forêt et partir à l’aventure.

Test du vélo électrique Engwe E26

Ajouter un commentaire

Ciquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marques partenaires

Notre page Facebook