Accueil / Vélos urbains / Vélos électriques / Tricycle Max & Malëon, le plaisir de rouler à deux
Tricycle Max & Malëon, le plaisir de rouler à deux
Cargo & longtail Vélos électriques

Tricycle Max & Malëon, le plaisir de rouler à deux

Thierry partage avec nous sa joie d'avoir acheté le vélo électrique tricycle Max & Malëon adapté à ses envies.
YouTube Le Vélo Urbain

Thierry adore faire du vélo mais sa moitié ne peut pas en faire. Il ai aussi une amie dont le fils adolescent est très lourdement handicapé et ils ont toujours rêvé d’aller en balade à vélo avec lui. Bref, il cherchait depuis pas mal de temps un vélo sur lequel il pourrait transporter confortablement avec lui un adulte qui ne veut, ou ne peut pédaler.

Il a d’abord fait deux expériences

La première a été un tricycle Amsterdamer qui permet de transporter deux personnes. Mais il a deux défauts majeurs pour Thierry. Le poids car presque 100 kg à vide. Et une largeur conséquente de 120 cm qui l’empêche de rouler sur les pistes cyclables. En gros, avec un tel engin, il faut rouler à 12 km heure et bien faire attention à ne pas aborder les virages trop vite. Sous peine de se faire de grosses
frayeurs.

Tricycle Max & Malëon, le plaisir de rouler à deux

La seconde expérience a été un tricycle pendulaire qui promettait de pouvoir rouler plus vite et de négocier les virages comme un vrai vélo sans craindre de verser avant la sortie. La promesse était presque tenue mais le siège du passager se trouvait au-dessus des roues avant. Et du coup celui-ci ressentait tous les à-coups de la chaussée. La conduite était assez stressante pour le conducteur qui
devait sans cesse tenter d’éviter les trous. Et pour le passager qui levait ses fesses sans arrêt pour éviter de se les retrouver en compote. Autres inconvénients, l’obligation de monter sur le vélo avant le passager pour éviter que le vélo ne bascule vers l’avant lors de sa montée. Enfin, une largeur de 90 cm, compliquée pour les pistes cyclables et qui interdit de passer une porte standard.

Et c’est là qu’il a découvert le Max & Malëon

C’est une jeune marque allemande qui propose un tricycle pendulaire qui évitait apparemment tous les défauts qu’il avait notés lors de
ses premières expériences. Ne pouvant se rendre en Allemagne pour en voir un modèle, il a pu en découvrir un en France. En effet, un seul avait été vendu et le propriétaire n’était jamais disponible. C’est donc ” au flan ” qu’il a déboursé les presque 10 000 € que coûte cet engin et faire le pari qu’il ne serai pas déçu …

Et bien, le pari a été gagné et haut la main !

Le vélo urbain arrive assemblé et prêt à rouler. L’aspect extérieur est élégant, de nombreux détails attestent d’une finition soignée. Un coffre de grande contenance sous le siège passager, deux logements ouverts derrière ce même siège. Un petit coffre dissimulé sous le capot avant entre les deux roues et un porte bagage arrière permettent d’aller faire les courses sans craindre de manquer de place. Le logement pour la batterie est derrière le siège passager et non au milieu du cadre comme souvent. Et le chargeur fourni permet une charge complète très rapide.

Tricycle Max & Malëon, le plaisir de rouler à deux

Il a tout de suite roulé une trentaine de kilomètres d’une seule traite. Seul d’abord pour se familiariser avec la conduite. Étonnement, la prise en main est très facile, pendulaire oblige et il faut très peu de temps pour se sentir très à l’aise sur le vélo malgré sa longueur conséquente. Le système pendulaire est incroyablement confortable et absorbe les imperfections de la route si bien qu’on ne
fait rapidement plus attention aux trous et bosses qu’on ressent très peu. La position de conduite n’est pas celle d’un vélo de course bien sûr mais elle est confortable et permet au cycliste d’exprimer sa puissance et d’oublier facilement qu’il n’est pas tout à fait sur un vélo « normal ».

Après ce premier test

Il a aussitôt embarqué sa moitié pour une balade en ville et elle a tout de suite été conquise. Un vrai siège confortable offre une bonne assise et un vrai sentiment de sécurité, amplifié par la ceinture et le fait que le passager voyant les roues loin devant lui ne sent pas « en
première ligne ». Le pendulaire Max & Malëon et l’élasticité du panier passager font que celui-ci ressent peu les soubresauts de la route. Bref le confort est incomparable avec les deux modèles précédents.

Tricycle Max & Malëon, le plaisir de rouler à deux

La largeur hors-tout de 75 cm permet de s’engager sans crainte sur les pistes cyclables, et de passer les portes mais la longueur empêche de se faufiler facilement dans les barrières de ralentissement. Le moteur électrique propose 4 niveaux de puissance. Le premier permet de démarrer très facilement, même chargé et suffit largement pour tous les trajets sur routes peu pentues. Les trois
autres niveaux seront utilisés par le cycliste en fonction de son niveau et des difficultés de la route. Mais ils permettent d’arriver où on veut, même très chargé, sans trop s’épuiser.

Coté mécanique

Le prix du vélo s’explique aussi par des choix technologiques sans concession. Un moyeu Rohloff offre ses 14 vitesses et permet à la chaîne de rester en ligne, lui garantissant une très grande durée de vie. La progressivité des rapports est aussi un plus pour le confort. Des freins à disques hydrauliques Magura sur des disques de 200 mm permettent un freinage des plus efficaces. Deux roues de 20 pouces moyeu DT Swiss et une de 26 pouces à l’arrière, une selle Brooks et deux lampes Busch et Müller IQ-XS complètent le tableau.

Côté sécurité

Le tricycle Max & Malëon est fourni avec un antivol de cadre mais sans antivol câble ou U. Vu le prix de l’engin, un tracker GPS ne sera pas une sécurité superflue (200 € à prévoir mais tranquillité d’esprit garantie). Pour la pluie, une capote dépliable sera peut-être proposée sur un prochain modèle mais il faut pour le moment se contenter d’une couverture étanche qui couvre tout l’avant du vélo et le siège, donc le passager jusqu’à la taille. Elle est assez facile à installer mais nécessite de répéter un peu pour ne pas perdre de temps sous l’averse. Le passager, tout comme le cycliste, doivent donc prévoir un vêtement de pluie.

Pour venir atténuer ce tableau quasiment idyllique

Il retiendrait cependant trois petits défauts pas vraiment rédhibitoires mais que le fabricant cherche encore à corriger. Le tricycle possède deux blocages, un pour m’empêcher de rouler et l’autre pour bloque le roulis à l’arrêt. Ces deux blocages sont largement perfectibles. L’un est un simple morceau de plastique attaché par un cordelette au guidon et qui permet de serrer la poignée de frein sur le guidon. Il existe une petite gâchette sur des tricycles qui fait ce travail de façon beaucoup plus esthétique mais il est interdit en Allemagne sur les freins hydrauliques.

Le blocage anti-roulis lui est une sorte de verrou. Si le passager monte avant qu’on le déverrouille, il arrive qu’il se bloque et alors le pendulaire ne marche pas. On s’en aperçoit vite car le tricycle est incontrôlable. Un système de frein aurait été plus judicieux, le constructeur y réfléchit.

Le troisième défaut est d’ordre pratique

Si on veut transporter un passager handicapé ou âgé, il faut enjamber la bordure pour pouvoir s’assoir et une certaine souplesse est nécessaire. Il faudrait proposer une petite porte sur la bordure afin de faciliter l’installation.

Pour résumer

Ce tricycle est un « game changer ». Il permet de convaincre n’importe qui de se faire transporter à vélo est un vrai plaisir et offre au cycliste le plaisir de transporter quelqu’un en gardant celui de faire du vélo et d’avoir une conduite fluide et agréable. Depuis qu’ils roulent en ville avec, ils observent que beaucoup de gens les regardent avec curiosité et parfois envie. Et il n’est pas rare qu’on leur demande où acheter le même. Pour le moment pas de revendeur en France et l’achat n’est donc possible que sur le site du
fabricant. Le coût est évidemment non négligeable mais le plaisir et la tranquillité ont un prix. En savoir plus.

Ajouter un commentaire

Ciquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marques partenaires

https://www.cannondale.com/fr-fr/bikes/electric/e-cargo/cargowagen-neo/cargowagen-neo-1

Notre page Facebook