Accueil / News / Les publicités pour les vélos, ça n’existe pas !
Les publicités pour les vélos, ça n'existent pas
News

Les publicités pour les vélos, ça n’existe pas !

De nos jours, il est quasi impossible de visualiser une publicité numérique pour les vélos car elles n'existent pas, nous t'expliquons la raison. 
YouTube Le Vélo Urbain

L’utilisation du vélo est l’une des actions qui contribue à réduire les problèmes environnementaux auxquels le monde fait face. De nombreux changements ont été mis en place, cependant pourquoi ne pas promouvoir l’image du vélo par des publicités ?

Une nouvelle réglementation

Depuis le 1er mars, on peut faire attention à l’apparition d’une petite mention à la fin des publicités pour voiture. Elles sont souvent formulées comme ça : “pour les trajets courts, privilégiez la marche ou le vélo, pensez à covoiturer, au quotidien prenez les transports en commun”. En ce qui concerne les affiches dans la rue ou bien les publicités dans les journaux, le message doit également être mentionné et prendre alors que 7% de l’espace. C’est peu.

Les publicités pour les vélos, ça n’existent pas 

Le message est accompagné d’une mention significative à savoir, “#SeDéplacerMoinsPolluer”. On la retrouve sur tous les supports, sauf à la radio. Si elle n’y figure pas, l’annonceur s’expose à une mise en demeure et sans mise en conformité, à une sanction pécuniaire pouvant s’élever jusqu’à 50.000 euros par diffusion.

La publicité pour vélo

L’utilisation du vélo n’a pas besoin de publicité comparé aux voitures. Tout simplement car c’est très différent et que la vente de vélo urbains ne fait qu’augmenter surtout ces deux dernières années. Ce n’est plus un secret, l’automobile est le géant du marché publicitaire. Quant à eux, les professionnels de la bicyclette, préfèrent dépenser plutôt leurs argents ainsi que leurs budgets en développement et en innovant. Le développement et l’innovation sont très importants pour la conception de nouveau matériel et de nouveau cycle encore plus performant. C’est pourquoi, le monde du vélo souhaite utiliser d’autres supports de communication promotionnelle, notamment les réseaux sociaux ainsi que des événements sportifs cyclistes par exemple.   

Les publicités pour les vélos, ça n’existent pas 
Vélo électrique

Une publicité censurée

C’est en 2020 que VanMoof, constructeur de vélos néerlandais s’est vu suspendre la diffusion de publicité en France. La publicité en question intitulée “Time to ride the future” serait considérée trop « anti-voiture ». Une première dans le monde du vélo. Dans cette publicité, la marque VanMoof invite le spectateur à se réinterroger sur sa mobilité quotidienne. Tout en restant en lien avec l’actualité, afin de penser à un avenir plus propre et plus vert. L’Autorité de la Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) a bien rejeté cette publicité sous prétexte de création d’un climat d’anxiété.

Les publicités pour les vélos, ça n’existent pas 
Extrait de la publicité censurée

La France compte entre 200 et 300 marques de vélos. Malgré la non communication à travers la publicité numérique c’est un marché qui attire énormément de constructeurs et d’entrepreneurs !

Ajouter un commentaire

Ciquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

alerion
beasty Bike 600x500 juin 2021

Notre page Facebook