Beasty Bike
Vous êtes ici : Accueil » Vélos urbains » Vélos électriques » Le vélo de ville électrique, un moyen de transport propre et pratique
Le vélo de ville électrique, un moyen de transport propre et pratique
Vélos électriques

Le vélo de ville électrique, un moyen de transport propre et pratique

Majoritairement utilisé en milieu urbain, la bicyclette n’a cessé de se perfectionner au fil du temps pour aboutir aux premiers modèles de vélos électriques.

En effet, l’utilisation des vélos de villes électriques n’a cessé d’augmenter ces dernières années avec une croissance allant jusqu’à 30% d’achats sur ce type de vélo. Aujourd’hui, focus sur ce nouveau type de vélo apparu tout de même dès 1930 et qui ne cesse d’évoluer depuis.

Les avantages d’un vélo de ville ?
Facile d’entretien et simple d’utilisation, le vélo électrique facilite grandement la pratique du vélo en milieu urbain. Avec son assistance électrique, vous n’aurez plus peur d’affronter les reliefs de votre ville et emprunter une montée ardue devient d’une facilité déconcertante. La possibilité de mettre un porte-bagage ou un siège pour enfant vous permettra même d’emporter plus de choses avec vous comme un sac ou votre enfant. Vous ne serez jamais fatigué avec votre vélo à assistance électrique (VAE) car il soulagera vos jambes et vous permettra de faire de longues distances. Utile si vous habitez en périphérie de ville et que vous voulez éviter la galère des embouteillages du matin pour aller au travail. Egalement, il sera très utile si vous avez l’habitude de faire des longues distances jusqu’à votre lieu de travail ou à l’école de votre enfant. Les vélos électriques seront appréciables surtout par :
– Les personnes actives qui se déplacent régulièrement pour quelques kilomètres et qui doivent notamment affronter quotidiennement le relief sur leurs trajets.
– Les personnes souhaitant une alternative au vélo normal car trop fatigant par exemple et une alternative à la voiture car trop polluante et trop couteuse à titre d’exemples.
– Les personnes qui n’ont pas fait de vélos depuis très longtemps et qui souhaitent y revenir tout doucement.
– Les professionnels qui n’en finissent plus de perdre du temps dans leurs déplacements à trouver une place pour se garer et qui veulent faciliter leur activité professionnelle au quotidien.
– Les personnes âgées ou ayant des problèmes de santé qui veulent continuer ou commencer à faire du vélo sans pour autant risquer leur santé dans des déplacements quotidiens gourmands en énergie.


Comment choisir son vélo de ville électrique
Vous avez fait le choix du VAE car vous en avez marre de transpirer et vous voulez vous déplacer à moindre effort. Cependant, avant de se lancer tête baissée dans l’achat d’un nouveau joujou électrique, il est important de prendre en compte quelques critères comme la batterie utilisée, le cadre du vélo, les équipements, la qualité de tous ses composants, la marque du vélo. Tout autant de paramètres à ne pas négliger et qu’il sera important de regarder si vous voulez avoir le vélo de vos rêves au rapport qualité-prix inégalable. Il existe plusieurs types de vélos électriques :
– Le vélo électrique plus orienté sur le confort. Si vous désirez un modèle confortable et ergonomique, ce type de vélo vous conviendra à merveille : position droite sur le vélo qui vous reposera le dos, équipements essentiels (porte bagages, pare-jupes…), une solidité et un entretien minimal et de plus, une qualité de freinage et de confort de selle inégalée.
On utilisera plus ce vélo pour les trajets sans trop de relief car ce type de vélo n’est pas adapté pour le tout terrain. Il conviendra cependant à merveille si vous voulez transporter des bagages ou des choses par sa très grande rigidité.
– Si vous désirez plus un modèle sportif, il existe des vélos électriques dans cette catégorie. A l’instar du VTT, ce type de vélos d’adaptera mieux à tous vos besoins de sensations fortes avec une motorisation plus forte de type Bosch Performance, une transmission optimisée, une géométrie de cadre faite pour les performances ainsi que des équipements adaptés aux sensations fortes (freinage, amortisseurs…).
Grâce à ce type de modèle, vous allez pouvoir laisser cours à votre imagination et tenter des expériences un peu plus intenses en montagne par exemple.
– Le vélo électrique pliant. Très pratique, ils disposent des mêmes caractéristiques que ses compères avec en plus cette capacité à se plier et à pouvoir se ranger de partout : dans votre voiture si vous partez en vacances, à coté de votre bureau si vous êtes un professionnel, dans votre appartement si aucun endroit n’existe dans votre immeuble pour ranger les vélos, et même dans votre garage si vous avez une maison mais si celui est un peu encombré par des affaires.


Second critère important, la batterie.
Une chose importante à connaitre pour le choix de votre batterie, c’est l’ampérage et le voltage : plus votre ampérage sera élevé, plus l’autonomie de votre vélo sera importante. De même pour le voltage, plus il sera élevé, plus votre conduite sera agréable car l’énergie sera de qualité. Ces détails paressent un peu compliqués et anodins mais retenez une chose : un vélo avec une batterie de 240 Wh sera beaucoup moins puissant et fiable qu’un vélo avec une batterie de 360 Wh. Il est sûr que le prix ne sera pas le même avec une batterie plus puissante mais pensez-y et demandez vous quels sont réellement vos besoins.

L’autonomie :

En ce qui concerne l’autonomie, plusieurs critères vont influencer celle-ci : votre poids, la force du vent, le relief, l’intensité d’utilisation. De plus, une batterie se dégrade forcément avec le temps qui implique tôt ou tard son changement. A titre d’exemple, une batterie neuve peut tenir facilement une dizaine de kilomètre à 20 km/h. Les fabricants honnêtes donneront toujours une fourchette entre 50 et 95 km. Il faudra compter sur des batteries fabriquées par des marques de renoms comme Bosch, Yamaha, Panasonic, Giant… pour vous assurer une batterie avec de nombreux cycles de recharges qui est sûre de tenir dans le temps.


Le moteur 
Les moteurs de vélos électriques, qui puisent leur énergie dans la batterie, n’ont cessé d’évoluer ces dernières années. On retrouve les moteurs situés dans la roue arrière ou avant qui sont actifs tout le temps du moment que le vélo roule et les moteurs pédaliers qui s’active uniquement lorsqu’un coup de pédale est donné. On retrouve dans ces deux catégories les géants Bosch et Panasonic. A vous de voir quel type d’assistance électrique vous préférerez. Dans tous les cas, avec la progression technologique de notre époque, il est sûr qu’un grand progrès a été fait et que les performances des vélos électriques sont de plus en plus impressionnantes, quelque soit la technologie utilisée. Cependant, les vélos haut de gamme possèdent un moteur situé dans le pédalier car l’assistance est progressive et s’adapte à l’effort fourni donnant un confort de route. Sur les modèles situés dans les roues, la propulsion peut sembler inadaptée à certains moments, surtout si vous choisissez un modèle bas de gamme où le système peut être mal conçu.


Le poids 
Même si le poids des vélos électriques a grandement diminué ces dernières années, ils varient quand même entre 9kg et 30kg pour les plus lourds. Un critère à prendre en compte et qui peut vous amenez à favoriser un vélo en aluminium, plus léger.

N’oubliez pas, le choix de votre vélo électrique dépendra surtout de l’usage que vous voulez en faire : rien ne sert d’acheter un modèle ultra perfectionné avec un prix conséquent si vous faites de votre vélo une utilisation quotidienne.

Quel budget pour son vélo de ville électrique ?

Bien plus cher qu’un vélo classique où on peut disposer des modèles bas de gamme pour 100€, la fourchette idéale pour avoir un vélo électrique avec un rapport qualité prix optimal est entre 700€ et 1200€. En dessous de 700€, on est déjà sur des modèles bas de gamme et même de qualité médiocre. Faites attention de ne pas trop rogner sur la qualité en choisissant un prix trop bas car cela va grandement impacter la performance de votre vélo avec par exemple avec une batterie et un moteur de qualité médiocre. Avec un budget supérieur à 1200€ et inférieur à 3000€, vous trouverez des vélos urbains de très bonne qualité avec de nombreux accessoires et équipements (freins à disque, éclairage de qualité, cadre en aluminium, moteur pédalier, un beau design…). C’est également le prix recommandé pour un vélo tout terrain électrique.
Au-delà de 3000€, le haut de gamme s’offre à vous avec notamment les « speed-bikes » pouvant aller à une vitesse de 45km/h ! A cette vitesse-là, votre vélo est soumis aux réglementations des deux-roues (immatriculation nécessaire, casque obligatoire, assurances) et n’est donc plus un vélo. A ce prix-là, des VTT hauts de gamme sont aussi disponibles.
Pour ceux qui veulent le nec plus ultra, des vélos sont disponibles à plus de 6000€ avec un moteur miniature et invisible se trouvant dans le cadre et ayant directement une prise avec le pédalier.

Comme exemples typiques de ces modèles hauts de gamme, le Fatty Pliant 250W électrique disponible sur https://www.bikelec.fr/ est la dernière tendance. Il passe partout et est conçu pour l’hiver et les terrains en dehors du réseau routier. Il est en quelque sorte la Rolls Royce des modèles VTT hauts de gamme. On pourra aussi retenir le Fatbike urbain Road Fat équipé de 2 moteurs dont un permettant au vélo d’atteindre les fameuses vitesses à 45km/h le sortant de sa catégorie de vélo.

Pour un VAE à usage urbain, comptez bien minimum un budget de 600€, et encore, vous n’aurez que le bas de gamme.

Vola Vélo

Notre page Facebook