Beasty Bike
Vous êtes ici : Accueil » News » Bientôt une assurance obligatoire pour les vélos électriques !
Bientôt une assurance obligatoire pour les vélos électriques !
News

Bientôt une assurance obligatoire pour les vélos électriques !

La Commission européenne fait voter le fait que tous les vélos électriques homologués à 25 km/h devaient être couverts par une assurance au tiers comme tous véhicules à moteur.

Le Parlement et le Conseil européen se penchent sur la question dans le cadre de la révision de la Directive sur l’assurance des véhicules automobiles (MID). La Commission européenne considéré les vélos électriques comme un véhicule motorisé. Si jamais le vote passe, de nombreux utilisateurs de vélos à assistance électrique (VAE) seraient dans l’illégalité la plus complète. Le pire dans tout cela, c’est l’impact pour les fabricants puisque désormais il faudrait réfléchir à deux fois avant d’acheter un vélo électrique sachant que les utilisateurs devaient payer une assurance au tiers tous les mois pour pouvoir utiliser leur bicyclette.

« Si cette proposition devient une loi, une assurance responsabilité civile sera nécessaire et découragera des millions de citoyens européens d’utiliser un vélo électrique » s’inquiète la Fédération européenne des cyclistes qui dénonce une mesure destinée à « saper les efforts et les investissements » de plusieurs États membres mais aussi de l’Union européenne pour promouvoir des moyens de transport alternatifs à la voiture individuelle.

« Avec ce texte, la Commission européenne tente de criminaliser des millions d’utilisateurs de bicyclettes à assistance électrique, dont presque tous ont autre assurance, et cherche à bannir l’utilisation de VAE sans assurance, une mesure habituellement réservée aux véhicules à moteur » poursuit la fédération. Une proposition d’autant plus injuste qu’elle ne concernera que les vélos électriques, les modèles « musculaires » classiques restant non soumis à l’obligation.

Croisons les doigts pour que la Commission ne vote pas cette loi. Voilà comment donner un sacré coup de frein à une filière pourtant en pleine ascension. A suivre …

2 Commentaires

Clquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • L’assurance est obligatoire pour les bagnoles et, malgré tous les autres coûts induits (entretien, embouteillage, carburant et j’en passe), ça ne décourage pas grand monde.

  • Si le but premier est de sécuriser et assurer le cycliste, on pourrait envisager une autre solution : que les assurances ajoutent le vélo à l’assurance de base, la responsabilité civile, l’assurance de la CB…
    Il y a une évolution intéressante de la société, il faut que les assurances suivent, ce n’est pas forcément le consommateur qui doit toujours payer d’avantage (sauf s’il choisi de ne rien dire et subir les décisions qui sont prises pour lui…).

Vola Vélo

Notre page Facebook