beasty Bike habillage juin 2021
Accueil / News / La sécurité vélo en ville avec des enfants
La sécurité vélo en ville avec des enfants
News

La sécurité vélo en ville avec des enfants

Les accidents à vélo sont nombreux et parfois mortel, c'est pourquoi nous t'aidons à optimiser ta sécurité vélo pour toi et tes enfants.
YouTube Le Vélo Urbain

Pratiquer le vélo en ville rend bien service mais pas que. Il y a de multiples arguments pour choisir ce mode de locomotion plutôt que la voiture ou le métro. Que ce soit simplement pour gagner du temps ou alors pour la santé, l’écologie ou tout simplement le plaisir de rouler. Pour toutes ces raisons il peut te venir à l’idée, à juste titre, de partir en balade urbaine avec les enfants. Superbe idée ! Il reste tout de même des choses à avoir en tête. 4.7% des tués sur la route sont des cyclistes. Loin de là l’idée de te refroidir, le vélo urbain t’aide plutôt dans ta sortie familiale pour qu’elle se déroule sans encombre. Pour cela voici quelques conseils pour la sécurité vélo en ville.

La check-list avant de partir

La sécurité vélo en ville avec des enfants
Casque bien sanglé

Avant de partir il y a plusieurs choses à vérifier. D’abord, les enfants de moins de 12 ans doivent impérativement porter un casque. Il n’est plus obligatoire au delà de cet âge mais il est excessivement conseillé. Ce dernier doit être ajusté, ni trop grand, ni trop petit. Afin qu’il n’entrave pas la vision ou ne tombe en arrière. Pour compléter l’équipement il est primordial pour la sécurité vélo que toute ta petite famille porte un gilet rétroréfléchissant si tu comptes sortir hors agglomération ou s’il fait nuit. Pour le reste on te conseille de porter des habits de couleurs vives. On pensera à habiller les enfants de vêtements confortables pour bien pédaler, pas d’écharpe ou de manteaux trop longs qui se prendraient dans la chaîne.

La sécurité vélo en ville avec des enfants
Des vêtements colorés

Ensuite, pour ce qui est du vélo, il faut : feu et catadioptre rouges à l’arrière et blancs à l’avant, catadioptres oranges sur les roues et les pédales, et klaxon. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter un écarteur de danger sur la roue et des rétroviseurs. On oublie pas, si tu en as un, l’enfant de moins de 5 ans à l’arrière du vélo sur un siège enfant, c’est sa place. On vérifie bien entendu les freins avants ET arrières qui sont obligatoires et doivent être en bon état. Les pneus doivent être également bien gonflés mais pas trop.

en ville avec des enfants
Vérifier ses pneus

Enfin, on vérifie les acquis des enfants. S’il a son propre vélo il doit avoir au moins 8 ans et savoir démarrer sans zigzaguer. Le loulou doit pouvoir rouler droit même à vitesse lente, ralentir et freiner sans mettre les pieds ainsi que garder une distance de sécurité. S’il a entre 5 et 8 ans il ne pourra rouler que sur les trottoirs.

Les règles à connaître sur la route

en ville avec des enfants
La file indienne familiale

Plusieurs informations sont à connaître avant de s’en aller en balade urbaine. Premièrement, on roule à droite et à au moins 1 mètre du trottoir et des voitures. Il faut aussi être attentif aux différents éléments pouvant surgir. On pense aux piétons, portières qui s’ouvrent, sortie de garage etc. Deuxièmement, la famille doit rouler en file indienne et emprunter au maximum les pistes cyclables. Enfin, essaye d’avoir un comportement modèle pour les enfants. Tu peux en profiter pour enseigner les subtilités du vélo : doser son freinage, placer son bras pour tourner, éviter les angles morts des voitures etc. Oui, les règles de sécurité vélo sont nombreuses et difficiles à retenir pour un enfant. On te conseille de prendre un temps dédié pour leurs expliquer et pas 5 minutes avant de partir. Quitte à, pourquoi pas, le faire sous forme de jeu.

3 Commentaires

Ciquer ici pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Merci.
    Pour compléter votre liste de conseils :
    Certaines associations proposent des formations théoriques et pratiques pour l’accompagnement des enfants à vélo en ville. Dans ma ville, ces séances sont gratuites et je compte en suivre une (j’écris donc la suite sans en connaître le contenu). Il peut être intéressant de se renseigner. J’imagine que les formations rappellent les règles mentionnées dans cet article mais qu’elles sont complétées par des recommendations et mises en pratique : dans quel situation est-il préférable de se placer derrière ou devant l’enfant ? Comment anticiper et choisir le ton pour faire passer les consignes ?

    Et deux remarques :
    “S’il a entre 5 et 8 ans il ne pourra rouler que sur les trottoirs.”
    La circulation est effectivement interdite sur le trottoir pour les enfants à partir de 8 ans, mais il semble bien qu’un enfant de 5 à 8 ans a le droit de rouler sur la chaussée. (Voir réponse du ministère de l’intérieur à une question posée au sénat : https://www.senat.fr/questions/base/2012/qSEQ120901803.html, mais ma source date un peu, je n’ai pas trouvé plus récent)
    “Depuis l’intervention du décret n° 98-828 du 14 septembre 1998, les enfants de moins de huit ans sont autorisés à conduire leur cycle sur le trottoir à la condition expresse de conserver l’allure du pas et de ne pas gêner les autres usagers (piétons, personnes à mobilité réduite…). Cette disposition codifiée au I bis de l’article R. 412-34 du code de la route constitue une faculté et non une obligation.”
    Le trottoir est bien évidemment plus sûr et il est bon de savoir que c’est une option jusqu’à 8 ans (en roulant au pas). Mais si c’est l’option choisie, il me semble qu’elle présente aussi des contraintes : l’adulte doit surveiller l’enfant depuis la chaussée. Que faire par exemple pour garder un oeil sur ses enfants si une file de stationnement sépare la route du trottoir ?

    “Deuxièmement, la famille doit rouler en file indienne et emprunter au maximum les pistes cyclables”
    Plus généralement, et ça vaut aussi pour un adulte seul, je suis d’accord qu’il est essentiel de bien identifier le trajet le plus sûr à l’avance, avec effectivement de grosses portions de pistes, ou qui passe par des rues peu fréquentées. On peut aussi allonger le parcours si cela permet d’éviter des carrefours dangereux (ou les passer à pied).
    Pour la file indienne, je me demande si ça ne favorise pas trop les dépassements dangereux ? C’est au cas par cas, d’où mon souhait de suivre une formation, mais il est parfois préférable de prendre sa place, non ?

beasty Bike 600x500 juin 2021

Notre page Facebook